Nota Bene

logo sur la peinture

Ce blog est à l’arrêt depuis maintenant plus de six mois. C’est exceptionnel, mais malgré tout j’ai du mal à imaginer l’accablement dans lequel vous êtes certainement plongé.
Il y a bien sûr des raisons, en tout cas il existe une raison que je n’exposerai pas ici, à cette situation atroce.
Quoi qu’il en soit et avant de me soucier de nouveauté, je suis aux prises pour l’instant avec la reprise ou plutôt la refonte de trois articles récents. A commencer par le dernier en date, La singularité.
C’est toujours quand on est parfaitement sûr de soi que le ciel vous tombe sur la tête. Ainsi, et contrairement à ce que j’avançais au début d’un l’article intitulé La modulation, il m’est toujours impossible d’entrer un article abouti avant de l’avoir repris environ trois cent fois.
Salut et fraternité

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *