Archives de catégorie : Le territoire des peintres

La peinture qui tient, l’expression et la communication, les droits de la peinture, l’œuvre pérenne, l’œuvre durable, l’œuvre unique, la reproductibilité, la reproduction des tableaux, les missions du peintre, le peintre est bien de son époque, la peinture en elle-même, les propriétés immanentes à la peinture

L’époque

Bram van Velde, sans titre, Montrouge, 1951, huile sur toile, 100 x 81,6 cm, collection particulière, Genève

Bram van Velde, sans titre, Montrouge, 1951, huile sur toile, 100 x 81,6 cm, collection particulière, Genève

Voyez, précieux lecteurs, les enjeux et les qualités de la discipline en un seul tableau : ça c’est de la peinture ! Sinon la peinture c’est quoi ? Je parle bien sûr de la toile de Bram van Velde qui ouvre ce passage. Sans doute faudrait-t-il développer, évoquer Continuer la lecture

Le noir ou la couleur ?

Rembrandt, Les trois croix, 1653, gravure quatrième état, pointe sèche et burin, Bibliothèque nationale de France

Rembrandt, Les trois croix, 1653, gravure quatrième état, pointe sèche et burin, Bibliothèque nationale de France

Vous serez sans doute d’accord, Les trois croix de Rembrandt sont phénoménales, c’est une œuvre que l’on n’oublie pas. Cependant, vous vous étonnez peut-être de trouver une œuvre en noir et blanc dans le cadre d’une réflexion consacrée à la peinture ? Continuer la lecture

Les droits de la peinture

Fra Angelico, Le Couronnement de la Vierge, Vers 1430 - 1432, 209 cm x 206 cm, à la prédelle: La dispute de saint Dominique et le miracle du livre, Louvre, Paris

Fra Angelico, Le Couronnement de la Vierge, Vers 1430 – 1432, 209 cm x 206 cm, à la prédelle: La dispute de saint Dominique et le miracle du livre, Louvre, Paris

La dispute de saint Dominique et le miracle du livre est une œuvre de petite dimension, qui vient s’intégrer dans un retable intitulé Le couronnement de la Vierge. C’est un des panneaux  situés dans la partie inférieure  de cet ensemble. Le visiteur, emporté par un guide ou pressé de tout voir, ne prêtera pas attention à ce petit format de Fra Angelico. Continuer la lecture

La peinture qui tient

Matisse Henri, Le bocal de poissons rouges, 1914, huile sur toile, 147 x 97 cm, Musée national d'art moderne, Paris

Matisse Henri, Le bocal de poissons rouges, 1914, huile sur toile, 147 x 97 cm, Musée national d’art moderne, Paris

Contrairement à une idée (trop) répandue, l’objectivité à sa place dans l’appréciation d’une toile : elle tient ou elle ne tient pas, elle existe ou n’existe pas. Il est vrai qu’une œuvre majeure gardera toujours une part d’irréductibilité, un genre de secret, et c’est tant mieux. Cependant, nous ne traitons pas ici de l’œuvre essentielle, mais de la toile qui fonctionne, de la peinture qui mérite son nom. Continuer la lecture